voitures electriques d'occasionVous cherchez votre voiture électrique d’occasion? Vous trouverez peut-être le véhicule électrique de vos rêves parmi les annonces d’occasions ci-dessous.

N’hésitez pas à utiliser la fonction de recherche du site pour trouver plus de détails sur le modèle qui vous intéresse et les dernières actualités et informations qui se réfèrent à la voiture électrique d’occasion qui vous intéresse.

Annonces de voitures electriques d’occasion

voiture electrique d'occasion

  • Comment louer une voiture pendant ses vacances en Europe ?

    5 septembre 2018

    En choisissant de louer une voiture pour vos vacances en Europe, vous bénéficiez d’un certain nombre d’avantages. Votre permis de conduire français est accepté dans toute l’Union européenne. Le Code de la route reste pratiquement similaire à celui de la France sauf en Grande-Bretagne. Puis, les conditions pour la location sont assez souples.

    Trouver la voiture à louer pour les vacances au bon endroit

    Vous aurez plusieurs manières de trouver une voiture à louer en Europe. En faisant vos recherches sur Internet, vous tomberez sur des comparateurs en ligne. Plusieurs loueurs seront au choix. Des outils de tri vous permettent de trouver la voiture qui vous inspire confiance. Il est également possible de passer directement auprès des entreprises de location habituelles. Ces prestataires ont généralement des accords avec des concessionnaires ou des marques automobiles. Vous pourrez par exemple croiser des loueurs qui se spécialisent dans la voiture électrique. Puis, il y a aussi les plateformes pour la location automobile entre particuliers. Dans tous les cas, il convient de voir en détail l’état du véhicule avant de prendre le volant. Ce serait également plus prudent de vérifier l’assurance. L’idéal serait d’avoir une assurance multirisque.

    Vérifier les conditions de la location du véhicule

    La location est possible pour tout conducteur de plus de 18 ans dans la plupart des pays d’Europe. Cet âge minimum monte à 21 ans pour la Grèce, l’Espagne, l’Ireland et les Pays-Bas. Pratiquement pour tous les pays, les garanties exigées par les loueurs seront parfois plus importantes pour les jeunes chauffeurs. Il s’agit de la franchise, une somme d’argent qui sera restituée si le véhicule est resté intact après la location. Quoi qu’il en soit, les cautions sont obligatoires et le permis de conduire doit être valide. Les clients séniors font aussi l’objet de limite d’âge. Les conditions changent d’un loueur à l’autre. Certains prestataires limitent le kilométrage. D’autres proposent exclusivement des voitures avec chauffeur.

  • Pourquoi passer à l’hélium 85 ?

    9 juillet 2018

    Le monde de la construction automobile s’est également vu transformer à cause de la prolifération des messages de lutte pour la protection de l’environnement. Aujourd’hui, en plus des voitures hybrides, on prône l’utilisation d’un carburant plus écologique. Focus sur l’E85.

    À la portée de tous

    L’hélium 85, en plus d’être écologique, est à la portée de tous. Pas besoin notamment d’acheter une voiture avec un moteur spécifique pour en profiter. Il vous suffit de vous procurer un Kit hélium qui se chargera de faire les calculs de rigueurs afin de permettre à votre moteur de rouler avec la puissance d’avant, mais en plus écologiques.
    Les Kits ne coutent que quelques centaines d’euros. Ils sont notamment disponibles en ligne et auprès de certains garagistes. Et d’ailleurs, pour leur installation et leur paramétrage, vous aurez besoin de l’aide d’un expert. Il faut en effet faire quelques calculs afin de s’assurer de sa bonne marche. Ce n’est pas matière à l’amateurisme.

    Moins de gaz produit

    On peut citer de nombreux avantages de l’utilisation de l’hélium. Mais celui qui attire surtout l’attention des écologistes est le niveau de production de gaz des véhicules. Contrairement aux carburants classiques, l’E85 est bien plus sein. Ce qui impacte non seulement sur votre état de santé, mais aussi sur la protection de la fameuse couche d’ozone qui crée la panique depuis quelques années.
    Il n’y a pas énormément de difficulté à troquer son moteur à essence contre un autre fonctionnant à l’E85. Et pour cause, les pompes qui distribuent ce genre de carburant sont de plus nombreuses en France actuellement. Et quand bien même vous ne réussiriez pas à en trouver, vous pouvez toujours vous rabattre sur les essences classiques pour pallier à vos besoins urgents. Dans les deux cas, la puissance de votre véhicule restera le même.
    Sans compter que l’E85 est bien plus modique à la pompe. Le prix du litre est de plusieurs dizaines d’euros moins chers que celui du super sans-plomb. En optant pour ce carburant, non seulement vous participer à la protection de l’environnement, mais vous réduisez également vos dépenses, et ce, de manière significative, vos dépenses mensuelles. Il n’y a donc plus à hésiter.

  • Le recyclage des déchets industriels

    16 juin 2018

    Les déchets industriels sont aussi recyclables que les déchets domestiques. Les déchets industriels, plus dangereux pour la santé et l’environnement se classent selon 3 catégories.

    Les déchets inertes

    La première catégorie concerne les déchets inertes. Ce sont les minéraux ne subissant aucune modification ni physique ni chimique. Ils ne sont pas dangereux pour l’environnement et ne nuisent pas à notre santé. Les déchets inertes représentent près de ¾ des déchets produits en France et proviennent généralement des industries dans le secteur de l’environnement. Ce sont généralement des briques, du béton, des tuiles, de la terre, du carrelage, des cailloux, de la céramique, des minéraux, etc.

    Les déchets industriels banals (DIB)

    Cette deuxième catégorie de déchets industriels peut être assimilée aux déchets domestiques. Les industries qui génèrent ce type de déchet œuvrent généralement dans le domaine de la bureautique (papier, mobilier, équipement divers, …), de la production et de la maintenance (bois, verre, tubes fluorescents, …) et de la restauration d’entreprise.

    Les déchets industriels spéciaux (DIS)

    Cette dernière catégorie concerne les déchets industriels toxiques. Ils nécessitent un traitement spécial adapté. Ils doivent être stockés dans des containers spéciaux. Le traitement doit se faire dans des centres adaptés à leurs caractéristiques. Les déchets industriels spéciaux sont les solvants, les acides, les huiles et les graisses usagées, les boues d’épuration, les métaux lourds, les emballages et les chiffons souillés ainsi que les piles et les batteries. Chaque année, en France, les industries générant ce type de déchet produit 26,2 millions de tonnes de déchets au total.

    La valorisation des déchets industriels

    La valorisation des déchets industriels est très importante, sachant que dans de nombreux cas, ces déchets sont réutilisables. Tel est le cas des câbles électriques, l’aluminium, le caoutchouc et le cuivre. Le recyclage de ces déchets industriels peut limiter la consommation des ressources brutes et ainsi réduire l’impact des activités industrielles sur l’environnement.

  • Armes chimiques et leurs effets sur l’environnement

    27 mai 2018

    Les armes chimiques sont des substances destinées à tuer car elles libèrent des produits qui sont toxiques pour les êtres vivants, notamment les humains. Ces armes sont généralement composées de gaz néfastes à l’écosystème tout entier. On distingue généralement, les armes chimiques mortelles qui émettent du poison et les armes chimiques biologiques destinées à propager un virus. Il est vrai que certains composants chimiques ont déjà été interdits par le protocole de Montréal, néanmoins les armes chimiques continuent d’être dévastatrices, et néfastes à l’environnement.

    Les armes chimiques et la pollution environnementale

    Etant donné le gaz propagé par ces types d’armes, la pollution de l’air est inévitable. De plus, cette pollution risque de porter une atteinte grave à la santé des individus étant donné que ces derniers inhalent le gaz produit par la substance chimique. Mis à part l’air, le milieu aquatique est très fortement touché par la propagation de ces armes. Etant donné que l’essai des armes (nucléaires) se passe généralement en mer. Les détritus (à cause des explosions par exemple), les expériences ratées, et tout autre déchet chimique sont jetés dans le milieu marin. Ce qui constitue un danger pour la faune et la flore aquatique mais également pour l’homme qui se nourrit de ces espèces marines.

    Dispositif mis en place contre les armes chimiques

    Les armes chimiques ne sont pas interdites en soi. Seulement, leur utilisation doit répondre à une certaine éthique et doit contenir une certaine limite. Plusieurs anciennes bases ont été fermées afin de protéger la population contre les effets néfastes de ces armes. C’est surtout en période de conflit armé que l’environnement se trouve menacé par ces types d’armes. De ce fait, le protocole additionnel à la Convention de Genève du 12 Aout 1949 institue une sérieuse protection de l’environnement en temps de guerre.

  • Ce qu’on doit savoir avant l’achat d’un vélo électrique

    6 mai 2018

    Quand on parle de vélo électrique, ce n’est pas le vélo à proprement parlé qui va fonctionner à l’électricité. C’est plutôt les équipements qui vous assistent sur ce moyen de transport qui sont électriques. Mise à part ce détail, vous devez également connaitre d’autres aspects de ce type de bicyclette avant d’en faire l’achat.

    Le prix et la vitesse du vélo

    Ce sont les deux premières choses à savoir avant d’acheter un vélo électrique. Pour le prix, il est possible d’avoir un vélo dès 750 euros. On retrouve de bons modèles chez le français Décathlon dans ce cas. Si vous voulez le must en la matière par contre, il faudra compter jusqu’à 3000 euros. On en a aussi à 1000 et 1500 euros, mais il faudra définir vos besoins et vos attentes sur le vélo avant d’investir. Par ailleurs, comme c’est un moyen de déplacement qui préserve l’environnement, en France, des collectivités proposent des subventions à ceux qui veulent investir dans ce moyen de locomotion moderne. C’est le cas de la mairie de Paris qui rembourse jusqu’à 33% du prix d’achat. Outre ces points, il faut aussi compter le montant de l’entretien de ce type de vélo qui peut aller jusqu’à 21 euros par mois. Côté vitesse, un vélo électrique permet de rouler plus vite que sur une bicyclette basique. Il vous est aussi possible de pédaler et de prendre des poses en laissant le moteur électrique vous assistez. Toutefois, même si sa vitesse est plus élevée, les règlementations européennes veulent qu’elle soit plafonnée à 25 km/h. Par contre, à cette vitesse et avec son mécanisme, vous devez avoir une immatriculation et vous équipez d’un casque en le conduisant. Il faudra aussi respecter les pistes cyclables.

    Pourquoi en faire l’achat ?

    Le vélo électrique est un bon moyen pour se rendre au bureau plus rapidement. En effet, il vous évite les soucis et les retards causés par les embouteillages. Par ailleurs, c’est aussi un bon moyen de locomotion qui permet de faire des balades et prendre l’air, avec une vitesse moyenne qui peut se faire jusqu’à 19 km/h. Vous pouvez aussi l’utiliser pour les courses, en prenant en compte de l’autonomie de la batterie qui peut fournir le courant électrique nécessaire sur un trajet de 9 km. Par ailleurs, c’est un moyen de locomotion pratique, mais est moins cher qu’une voiture ou une moto. Et son système électrique le rend plus facile à manœuvrer et à conduire, qu’une bicyclette classique.

  • Economiser sur son carburant pour rouler proprement

    30 mars 2018

    Les voitures sont l’un des facteurs les plus polluants de la planète. Il existe toutefois de bons gestes pour économiser son carburant et pour rouler proprement. Ces gestes concernent la manière de conduire, les précautions à prendre avant le départ ainsi que les entretiens nécessaires pour le bon fonctionnement de votre véhicule.Les voici.

    Avant le départ

    La pression des pneus influe beaucoup sur la consommation de la voiture. En effet, des pneus mal gonflés vous feront consommer plus de carburant. Ainsi, il vous faudra vérifier régulièrement la pression de vos pneus. Vous pouvez le faire vous-même avec un appareil adéquat ou bien le faire auprès d’une station-service. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de chauffer votre voiture avant de rouler. Toutefois, quand vous la conduisez à froid, il ne faut pas que vous la brusquiez trop jusqu’à ce qu’elle chauffe, c’est-à-dire pendant 15 minutes.

    Votre conduite

    Afin d’économiser votre carburant, roulez toujours à environ 10% en dessous de la limitation de vitesse, d’après les chercheurs, ceci vous permettrait d’économiser près de 20% sur votre achat de carburant. Pendant votre conduite également, il faut que vous veillez à passer rapidement de vitesse car plus votre régime est élevé, moins vous consommerez de carburant. Vous l’avez compris, la première est la vitesse qui consomme le plus, donc après le démarrage, passez très rapidement la deuxième.

    Les entretiens nécessaires

    Si vous avez des pneus d’hiver alors que la température est supérieure à 7°C, vous feriez mieux de les changer car le caoutchouc de ce type de pneu sera trop souple et entrainera une consommation de carburant élevé si la température n’est pas adéquate. Il est aussi nécessaire que vous fassiez régulièrement un entretien de votre véhicule dans un garage spécialisé afin que des professionnels décèlent les petites anomalies qui pourraient interférer sur votre consommation. N’oubliez surtout pas vos filtres.

  • L’enjeu de la déforestation sur l’avenir

    15 février 2018

    Le phénomène de la déforestation s’accélère chaque année aussi bien dans les pays en développement, que dans les pays industrialisés. Des millions de forêts disparaissent à cause de l’expansion agricole, l’exploitation minière ou pétrolière. On se soucie tellement de l’aspect économique au point d’oublier les conséquences dangereuses de certaines activités sur la biodiversité.

    Avec le déboisement, il n’y aura qu’une future sombre plongée dans la destruction

    La forêt joue un rôle primordial sur l’environnement, notamment sur le climat, le sol, l’eau, la faune et la flore. Plusieurs activités menacent pourtant de la faire disparaître définitivement comme les cultures sur brûlis pratiqués en Afrique, la déforestation pour l’obtention de charbon de bois, l’exploitation des ressources naturelles qui nécessitent le coupage des milliers d’hectares d’arbre ou les rejets industriels.
    L’impact de ces activités est bien connu. Il se manifeste directement par le changement climatique. De nombreuses quantités de carbone sont libérées à cause de la déforestation causant directement le réchauffement climatique. L’eau potable devient rare et les catastrophes naturelles ne cessent de s’aggraver (inondation, glissement de terrain, coulée de boues meurtrières, raz de marée, sécheresse). Les pluies violentes de 2007 en Haïti en est la preuve. Plusieurs espèces animales sont aussi en voie de disparition. En effet, la forêt tient une place importante dans la régulation de l’écologie terrestre, elle abrite tout un potentiel. Alors, si elle se met à disparaître définitivement, la planète serait inhabitable.

    Les solutions pour lutter contre la déforestation

    L’objectif, c’est de réduire voire d’arrêter le déboisement. Les espaces forestiers détruits doivent être compensés par le reboisement. L’Etat doit procéder à une sensibilisation de toutes les parties prenantes. Les compagnies industrielles doivent changer leur mode d’exploitation en une exploitation durable. L’utilisation du charbon de bois dans les pays en développement doit cesser et doit être remplacé par des moyens plus sûre et favorable à l’environnement. Le recyclage doit rentrer dans la politique générale de l’Etat. La lutte contre la déforestation est non seulement à coût économique réduit, elle promet un retour sur investissement très rentable.

  • Savez-vous ce qu’est une ferme d’auto-cueillette ?

    26 novembre 2017

    Lors de la belle saison, prévoyez une auto-cueillette de légumes et de fruits en famille. C’est une activité ludique et éducative à la fois. Vous pouvez également ramener des victuailles fraîches chez vous.

    Auto-cueillette : quels avantages ?

    Beaucoup d’enfants n’ont jamais quitté la ville. Il est temps pour eux de découvrir la vie aux champs. D’où viennent leurs frites, leurs beignets et leurs salades ? D’où l’intérêt de l’éducation alimentaire aux champs. Vos enfants verront comme poussent tous ces légumes et fruits. Ils auront l’occasion de les cueillir eux-mêmes et de les gouter tous frais. Chacun aura donc un panier à la main pour le remplir des produits locaux. On peut ensuite en déguster sur place et en ramener chez soi. Mais où et quand partir à l’auto-cueillette ?

    Petite guide d’auto sur l’auto-cueillette

    L’auto-cueillette est plus favorable en automne où vous pourrez cueillir des pommes, des courges et des citrouilles. En été, vous aurez le plaisir de cueillir des petits fruits comme les framboises, les bleuets et les fraises. Plus tard en saison, vous pourrez cueillir des prunes, des poires et des cerises. Les légumes sont également au rendez-vous et vous pouvez cueillir dans une ferme d’auto-cueillette des concombres, des tomates et des haricots. Vous pouvez profiter de votre destination d’auto-cueillette pour faire du pique-nique aux champs. Vous pouvez également vous renseigner au préalable s’il y a des sites agrotouristiques aux environs. Vous aurez peut-être l’occasion de visiter une fromagerie, une chocolaterie ou une miellerie.

  • Achetez votre bateau dans les meilleures conditions

    6 novembre 2017

    Achetez votre bateau dans les meilleures conditions

    Bon nombre de personne rêve d’avoir un bateau. Ce dernier est pour certain une marque de réussite tandis que pour d’autre c’est l’envie de vivre les privilèges du nautisme et de la plaisance. Que vous soyez novice ou expérimenté en la matière, l’achat d’un bateau ne doit pas se faire sur un coup de tête. Il existe une liste de précaution qu’il faut prendre en compte avant l’acquisition finale.

    Le choix

    La première action que vous devez entreprendre est la détermination du genre de bateau qui coïncide à vos besoins. Votre choix doit se diriger vers un modèle qui correspond à votre manière de naviguer. Il faut comprendre que les bateaux pour une navigation maritime ne pourront pas être utilisés pour une navigation en intérieure. Vous devez faire votre choix entre un bateau à moteur, un voilier, une vedette rapide ou un bateau de pêche.

    Le budget

    Une fois que votre choix soit fixé, assurez que vous avez les moyens de l’acheter. Il est conseillé avant de se fixer sur un tel ou tel bateau de faire de nombreuses recherches auprès de divers annonces. Mis à part le prix de votre rêve, vous devez également prendre en compte les éventuels frais relatifs à la réparation, à l’entretien, au fuel ou encore à l’assurance du bateau.

    L’expertise

    Avant d’effectuer le paiement, il est essentiel que vous fassiez une expertise du bateau. C’est une opération qui consiste à explorer et examiner l’état du bateau : son moteur, sa consommation, les réparations à faire, sans oublier la vérification du carnet d’entretien du bien en question.

    La vérification des papiers

    Cette dernière action est importante parce qu’elle condition vos droits de circuler. Pour cela, vous devez vérifier que le bateau ait un acte de francisation et un certificat d’immatriculation. Cela vous garantit également que le bateau vous vous apprêtiez à acheter n’est pas volé.

    ————————————

  • Achat d’une voiture électrique d’occasion : bonne idée ou pas ?

    10 septembre 2017

    Les voitures électriques ont envahi le marché depuis quelques temps. Cependant, ce n’est pas pour autant qu’on peut dire qu’elles répondent favorablement aux besoins des consommateurs. La question qui se pose est donc, de savoir si ça en vaut la peine d’investir dans ce type de véhicule ou non, surtout si on l’achète en occasion.

    La voiture électrique d’occasion : un marché qui fait surface

    Avec le grignotage de part de marché des voitures électriques neuves, il est normal qu’on retrouve de plus en plus d’enseignes qui vendent ces véhicules en occasion. En effet, des modèles de ce type de voiture commencent à se faire des noms comme la Renault Zoé ou encore la BMW i3 et sans compter, la très renommée Nissan Leaf. Ces véhicules, après être mis sur le marché il y a quelques années, sont revendus par les propriétaires ou mis en vente par les concessionnaires après contrat à long termes de location. Ce qui plait dans ces véhicules revendus dans ce cas, c’est quand ils sont mis en vente en occasion par les constructeurs eux-mêmes. Pour ce faire, les constructeurs comme Nissan ont mis en en place un marché spécial du VO ou voiture d’occasion à l’instar de la Nissan Club Occasion Véhicules électriques. Les voitures qui sortent de ce club ont une garantie qui peut aller jusqu’à 3 ans, avec des points de contrôles qui ne sont certes pas illimités, mais suffisamment nombreux pour être sûr que la voiture sera toujours en bon état. En plus de cela, cet achat permet de bénéficier d’autres avantages comme l’accès à des installations de recharge qui peuvent se faire gratuitement ou encore, une possibilité de louer gratuitement sur une certaine période, une voiture thermique, si le véhicule électrique a des soucis.

    Avant l’achat, vérifiez !

    Même si les avantages et les accompagnements sont nombreux quand on achète une voiture électrique d’occasion, il est quand même important de contrôler et de vérifier l’aspect général du véhicule avant de l’acheter. En premier lieu, surtout si vous l’achetez chez un particulier, il vous sera nécessaire de voir l’état de la batterie qui en est le cœur. Généralement et logiquement, au fur et à mesure que le propriétaire utilise le véhicule, la batterie s’use. Il y aura donc, son autonomie qui va diminuer. Il vous suffira de ce fait, de faire vérifier cet élément par un garagiste. On peut aussi voir son état sur le tableau de bord chez certain modèle. Il vous faudra aussi regarder la garantie appliquée sur la batterie. Ne l’achetez pas si cette dernière arrive à son terme. Cependant, il est aussi possible que la revente fasse suite à une location de la batterie si le vendeur à acheter le véhicule chez Nissan ou Renault. Dans ce cas, vous n’aurez aucune inquiétude sur l’entretien et la maintenance future de cet élément. Mais il faudra comprendre que vous n’allez acheter que la carrosserie et le moteur, mais que le contrat de location de la batterie vous sera transféré. Mise à part la batterie, pensez aussi à contrôler le câblage qui permet de recharger la batterie. Il doit être en parfait état pour vous éviter des accidents d’électrocution. Et enfin, concernant le moteur, vous ne devriez voir aucun souci. Les constructeurs font en sorte que le moteur soit des plus protégés possibles.

 

Note : Les annonces de voitures électriques d’occasion ci-dessus sont proposées et diffusées par notre partenaire Hybrelec.

Consulter ce que propose un mandataire

VN_728x90