Au mois de mai, certaines voitures électriques ont confirmées leur forces, d’autres perdent du terrain. Le marché de la voiture électrique évolue différemment aux États-Unis et en Europe.

Tour du monde des ventes de voitures électriques dans le monde

La Nissan Leaf domine aux États-Unis

La performance de ce mois de mai aux Etats-Unis, c’est la Nissan Leaf. Elle enregistre une augmentation de son chiffre d’affaire de 239% comparé à l’année dernière. La contre-performance est pour la Chevrolet Volt, qui se vend de moins en moins. Ses ventes ont baissées de 4 %. Elle a même perdue sa deuxième place de voiture électrique la plus vendue aux États-Unis, au profit de la Tesla Model S. Un revers qui pourrait amener les dirigeants de General Motors à reconsidérer le prix de sa voiture électrique. Les Volt sont en train de prendre la poussière chez les concessionnaires Américains Chevrolet, d’où une nécessité de les écouler.

À la quatrième position, la Toyota Prius Plug-In se maintient, malgré quelques baisses de ventes. Du côté de chez Mitsubishi, la i-Miev électrique peine à trouver preneur malgré un lancement très réussi.

L’Europe partagée entre la Nissan Leaf et la Renault Zoé

La Nissan Leaf reste le best-seller de la voiture électrique, en Norvège notamment. Et la dernière génération de la Leaf pourrait bien une nouvelle fois faire décoller les ventes. Mais la venue de la Renault Zoé dans d’autres pays, en Espagne et en Allemagne entre autre, pourrait bien resserrer le duel entre les voitures électriques de Renault et Nissan. Reste à voir si la Zoé arrivera à se défendre face à la nouvelle Leaf.

Dernier point, General Motors s’était dit déçu par les ventes de lOpel Ampera. Au mois de mai, seuls 39 exemplaires se sont écoulés aux Pays-Bas. En 2013, c’est 501 Ampera électriques hybrides rechargeables qui se sont vendues en Hollande.


Pin It