La Tesla Model S a obtenu une note record en matière de sécurité suite aux crash-tests. La berline écologique démontre la sécurité des voitures électriques.

crash test de la tesla model S

5 étoiles aux Crash-Tests pour la Tesla Model S

La Tesla Model S a reçu une note record dans chacun des 5 domaines de sécurité pour lesquels le véhicule électrique était testée par la NHTSA (l’EuroNCAP américain). Tesla arguait même avoir obtenu la note moyenne de 5.4 sur l’ensemble des 6 tests réalisés. La NHTSA a cependant rappelé que chaque test était indépendant et qu’il n’était pas possible de faire une moyenne : toutes les voitures obtenant 5 étoiles se vaudraient donc en matière de sécurité. Il n’en reste pas moins la Model S fait forte impression sur les vidéos des crash-tests.

La Tesla Model S a brillamment passé le test du choc frontal. Cela s’explique par l’architecture de la voiture électrique : la Model S n’a pas de moteur à l’avant mais juste un petit coffre (le front trunk). Vent espace est donc déformable à souhait pour l’absorption du choc, en amont de toute incidence sur le conducteur.

Image de prévisualisation YouTube

Des renforts latéraux en aluminium parcourent les flancs de la voiture électrique et permettent une bonne résistance au choc latéral ainsi qu’une répartition homogène de l’impact. La voiture électrique, très lourde et au centre de gravité bas, donne une impression de stabilité étonnante face à l’outil de percussion latéral du crash-test : celui-ci bouge plus que la voiture électrique !

Image de prévisualisation YouTube

Pour ce qui est du crash-test du poteau, fossoyeur des ambitions sécurité de bien des véhicules, la Tesla Model S est également bien dotée.

Image de prévisualisation YouTube

La Model S atteint la limite des dispositifs des Crash-Tests

Là où la Tesla Model S dépasse indécemment les voitures thermiques est le test au choc de retournement. Rappelons que la voiture électrique intègre dans son plancher un pack batterie très lourd qui a pour effet d’abaisser considérablement le centre de gravité du véhicule. D’après Tesla, la NHTSA a dû mettre en œuvre des moyens particuliers pour amorcer le départ en tonneau de la Model S car la voiture électrique refusait tout simplement de se retourner avec les méthodes utilisées habituellement sur les autres véhicules !

La Tesla Model S aurait également refusé de jouer le jeu lors d’un test d’écrasement du toit : l’outil de test aurait tout simplement cédé avant le toit de la voiture électrique, qui aurait supporté un force de 4g !

Accident d’une Model S aux USA : la voiture électrique Tesla tient la route

Un conducteur américain a peut-être voulu passer de la théorie à la pratique avec un crash test en condition réelle ! Le malheureux a heurté un poteau avec sa belle voiture électrique. Résultat : le conducteur de la Model S n’a pas souffert de l’accident alors que le poteau est plié (le quartier a au passage connu une panne d’électricité) !

accident tesla model S

Tesla Model S accident

Le crash-test de la Tesla Model S permet également de prendre un peu de recul sur la sécurité des voitures électriques en général : ces véhicules sont parmi les plus surs. Le centre de gravité très bas des voitures électriques leur donne une tenue de route importante et une forte stabilité au choc. Même la petite Zoe ZE avait obtenue une note record au crash-test. Par ailleurs, les accidents électriques liés aux véhicules électriques n’ont apparemment pas fait l’actualité.


Pin It