Le Bhoutan est connu pour être le pays le plus heureux du monde. Afin d’améliorer encore son bien-être, le pays ne roulera plus qu’en voitures électriques et passe un accord avec l’alliance Renault-Nissan !

Les voitures électriques Renault et Nissan au Bhoutan

Le Bhoutan souhaite devenir le premier pays Zéro Émissions

Le petit pays de l’Himalaya a inventé l’indice du bonheur intérieur brut en remplacement du PIB il y a 40 ans. Dans un logique de bien-être mais aussi d’indépendance énergétique, le Bhoutan envisagerait de faire passer tous les véhicules du pays à l’électrique.

L’électricité est l’une des principales ressources du Bhoutan

Le pays à de grosses capacités de production hydroélectrique. Le Bhoutan tire en partie sa prospérité de l’exportation d’énergie, notamment à son voisin indien. Alors pourquoi acheter du pétrole si le pays peut utiliser ses ressources naturelles et écologiques ? D’autant plus que les importations de combustible sont devenues couteuses et difficiles à payer pour le pays himalayen.

La voiture électrique pour l’indépendance énergétique du Bhoutan

Les 700.000 bhoutanais sont donc invités à acheter une voiture electrique. Pour atteindre cet objectif il faudrait commercialiser 1,5 millions de véhicules électriques. Le Bhoutan devient donc un marché très important pour les constructeurs de voitures écologiques.

Renault Nissan croit au marché de la voiture électrique bhoutanais

Carlos Ghosn a pris l’aspiration bhoutanaise au sérieux. Le patron de l’Alliance RenaultNissan s’est rendu dans le pays pour signer un premier accord sur une flotte d’une centaine de véhicules électriques, principalement des Nissan Leaf. Nissan apportera également son expertise pour contribuer à la mise en place d’un réseau national de bornes de recharges de voitures électriques.

Des difficultés techniques et économiques à surmonter

Le passage du Bhoutan à la voiture électrique ne sera pourtant pas qu’une formalité. Plusieurs difficultés devront être surmontées. Les routes sont souvent en mauvais état, notamment en zone rurale. Le coût d’une voiture électrique neuve parait également supérieur au pouvoir d’achat du bhoutanais moyen. Nissan a cependant envie d’accompagner le petit pays vers une réussite exemplaire en matière de mobilité électrique.

Et en France, quand passe t-on au 100% électrique ?


Pin It