Un nouveau cadre réglementaire devrait permettre à Renault de faire rouler sa Zoe ZE autonome sur les routes d’Île-de-France cette année.

La Renault ZOE ZE autonome et électrique

La Renault ZOE autonome bientôt sur les routes

La voiture électrique autonome avance en France. Renault aurait considérablement fait progresser le prototype de sa ZOE ZE Next Two. La Zoe ZE autonome serait actuellement en test sur circuit avant des essais en condition réelles. Jean-François Sencerin, directeur du programme stratégique véhicule autonome chez Renault, indique ainsi que la voiture électrique autonome devrait avoir les autorisations d’aller sur route ouverte d’ici à la fin 2015.

Fonctionnement de la ZOE ZE autonome

La réglementation française évolue pour faire place à la voiture électrique autonome

La réglementation française vient d’évoluer pour permettre la circulation des voitures autonomes sur les routes françaises. La loi de transition énergétique portée par Ségolène Royal et promulguée fin août 2015 précise ainsi que des arrêtés peuvent être pris pour adapter la réglementation afin de permettre la circulation de « véhicules à délégation partielle ou totale de conduite ». Un arrêté d’application doit ainsi être pris courant septembre.

PSA débute les tests sur route de ses voitures autonomes

Cette arrêté permettra à PSA d’entreprendre ce mois ci des essais de véhicules autonomes. Il ne s’agit hélas pas de voitures électriques mais de Citroën C4 Picasso, qui vont circuler sur la francilienne, la N118 et le périphérique parisien. Un pilote restera toujours derrière le volant pour reprendre la main sur le véhicule autonome en cas d’urgence ou de situation de circulation complexe que le véhicule autonome à des difficultés à gérer (insertion sur autoroute, zone de travaux, etc.).

L’évolution de la réglementation pour permettre la circulation des prototypes de voitures autonomes est une excellente nouvelle. Innover dans ce qui est l’avenir de l’automobile est indispensable pour nos constructeurs nationaux Renault et PSA. Par ailleurs, la voiture autonome qui optimise les déplacements a toute les raisons d’être électrique : elle ne polluera pas en ville et pourra optimiser ses temps de recharge.


Pin It