Le service public d’autopartage de voitures électriques Autolib‘ « s’exportera » à Bordeaux en fin d’année. Autolib' Bordeaux

Lyon accueillera également la Bolloré BlueCar fin 2013.

Les bordelais veulent conduire comme des parisiens et adoptent Autolib’ Bordeaux

Les bordelais pourront eux aussi goûter aux joies que connaissent les parisiens à bord des voitures électriques de groupe Bolloré. La ville de Bordeaux annonce en effet qu’elle se dotera du service Autolib’ fin 2013. Les voitures électriques et les stations devraient être identiques à celles de Paris. Les prix d’Autolib’ Lyon et Bordeaux seraient également similaires à ceux pratiqués à Paris : on parle d’un abonnement mensuel à 8 euros puis d’une location du véhicule électrique à 6€ par demi-heure de conduite.

Autolib’ Bordeaux : première « exportation » pour Bolloré

Pour le groupe Bolloré, Autolib’ Bordeaux pourrait être le premier déploiement du concept d’autopartage en Bluecar après Paris. On sait que le groupe a beaucoup investit dans le développement d’Autolib’ Paris dans l’espoir de répliquer le savoir-faire acquis ailleurs. Avec Autolib’ Bordeaux, cette stratégie commence à payer. La ville de Lyon se dotera également de voitures électriques Autolib’ fin 2013, puis d’autres villes à l’international pourraient suivre. L’Asie, avec l’Inde ou la Chine, fait partie des contrées souvent évoquées.

Selon moi, le groupe Bolloré tient un vrai savoir-faire avec le concept Autolib’. Il me semble que son avantage concurrentiel est plus marqué sur l’autopartage en voiture électrique que sur le véhicule lui-même. La Bolloré Bluecar se retrouve en effet en concurrence frontale avec les voitures électriques des grands constructeurs automobiles, comme la Renault Zoe, la Nissan Leaf ou la BMW i3.


Pin It