Le projet SAVE, qui vise à expérimenter une flotte de véhicules électriques dans les Yvelines, aura bien lieux. Jean Louis Borloo, ministre de l’environnement, l’a annoncé lors de la conférence de presse sur la voiture électrique la semaine dernière.

La gamme de vehicules electriques Renault pour le porjet SAVE

Le projet SAVE vise à tester le déploiement de bornes de charges auprès de clients particuliers et professionnels et à tester l’usage d’une flotte de 100 véhicules électriques.

Le projet avait été présenté en juin 2009 par le constructeur automobile Renault-Nissan et l’électricien EDF en réponse à une demande de l’ADEM. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie vient de donner un avis favorable pour financer le projet via son fonds démonstrateur, à hauteur de 6,5 millions d’euros.

L’EPAMSA (Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval) coordonnera ce projet qui vise à tester une flotte de 100 véhicules.

Les bornes de charges seront mises en services dès la fin 2010. Les voitures électriques devraient quand à elle être livrées début 2011.

RenaultNissan pilotera le projet SAVE, fournira les véhicules et gérera l’expérimentation des usages clients. EDF pilotera le déploiement de l’infrastructure de charge. L’électricien s’attachera aux usages clients au niveau de la charge et à la commercialisation des offres de fourniture d’énergie. Le groupe Schneider Electric réalisera l’infrastructure de charge et la jeune société Better Place pourra tester les stations d’échange de batteries et la commercialisation des services associés à la voiture électrique.

Tous les détails dans le Dossier_de_presse du gouvernement…


Pin It